"If your God is so mighty, why doesn't He speak my language?"

A Cakchiquel (Guatemala) man to SIL founder William Cameron Townsend

Football in Vamé and Ouldémé

Playing football is a sport that most
Cameroonians enjoy. This has always been the case with the Ouldémé and Vamé people of the Mayo Plata, Far North province.

Recently, a book about football was printed in their languages. According to Mendze Pierre, a Vamé man, who bought a copy of this book, "everybody wants the football book. People sit in groups and look at it together." The publishing of this book has helped many in these communities to understand
what they are doing and do it better. In fact, some folks borrowed Pierre’s book and he hasn’t seen it since. Let’s hope he will soon get his book back!

Kejom-English Lexicon

Last year, a 2000-word "Kejom (Babanki)-English Lexicon" with an "English-Kejom Index" was published. It had its beginning when some Kejom speakers attended a "Discover Your Language" course years ago. They collected words with the aim of developing a writing system for the language. Later, SIL short-term linguist Christine DeVisser added more words and did some tone analysis. More recently, Pius Akumbu (who now has a PhD in linguistics from the University of Yaounde 1) took the existing computer database and, with guidance from SIL consultant Dr. Robert Hedinger, checked all the words, added more words, wrote the introduction and finished preparing it for publication. It was printed with a combination of local and external funds.

Alphabet Books

Alphabet Books have been published or drafted for eight of the languages of the Ndop Cluster. These useful tools are in some ways the starting point of a literacy programme. They do two things. First, they are a publicity tool which stimulates interest in the language and encourages mother tongue
speakers to learn to read and write.

Secondly, they provide some initial reading
practice, with short sentences illustrating
each letter and accompanied by a picture,
which provides a strong clue to the content
of the text. Mother tongue speakers drawn from the community, whom SIL team members
tutored during workshops held for this purpose, wrote the alphabet books for these languages. The books are being enthusiastically received by language communities and are preparing the way for more
structured reading and writing books.

The Ngomba Reading and Writing manual

The Ngomba Reading and Writing manual aimed at teaching Ngomba literacy to Ngomba speakers who are already literate in French. Interest was low because people thought it expensive and complicated. A local pastor suggested turning the one volume into a series of six books with 4 lessons each. That
was the idea behind the new "You can learn
to read Ngomba!" transition manual series.

The new books are simpler in style with fun
exercises, more illustrations and interesting
stories by Ngomba authors (one short episode
per lesson). Comprehension questions after each episode challenge the learners to write in Ngomba as well as testing their reading.

Each volume in the new series is only one-fifth the price of the original single volume, making them more affordable, as well.

Je connais la langue Akosse ; tome I

Le livre Je connais la langue Akosse, tome I, de 72 pages est un début de résultat d’un long travail de recherche linguistique de Hipolite Ngalame Kome en collaboration avec Bakossi Bible Translation and Literacy Project et le peuple Bakossi. Ce livre offre la latitude à tout le monde d’apprendre la langue Akosse tout en pérennisant les valeurs culturelles des populations du Kupe Manenguba, dans la région du Sud-Ouest Cameroun. Dans cet ouvrage d’édition bilingue, sont développées tout au long des 42 premières pages qui en constituent la première partie, 16 leçons accompagnées d’exercices de vocabulaire, d’orthographe, de grammaire et de compréhension essentiellement en langue Akosse, au travers des histoires liées aux us et coutumes des Bakossi. Ces mêmes leçons sont reprises en langue anglaise à partir de la 43e page, suivant le canevas initial, cependant avec en complément, les réponses en langue Akosse de chaque exercice, permettant ainsi de garder à l’esprit l’apprentissage de la langue. Lesdites leçons sont ponctuées d’images bien élaborées pour mieux visualiser les réalités évoquées ; et la profondeur des valeurs morales et culturelles subtilement y véhiculées sont autant d’éléments encourageants. Je connais la langue Akosse, tome I est un livre à même d’intégrer les programmes scolaires ou le système éducatif camerounais dans le cadre de l’éducation multilingue.
Disponible actuellement dans notre bibliothèque.

updated: 2013-10-02

I am Bakossi (Je suis Bakossi), Tome II

Peu après la sortie du Tome I Je connais la langue Akossè, voici à présent I am Bakossi, Tome II du même auteur, Hipolite Ngalame Kome. Il s’agit d’un ouvrage d’une centaine de page qui rentre dans la logique de l’apprentissage progressif. Après s’être imprégné de la langue Akossè comme le veut le Tome I, le nouvel ouvrage conduit l’apprenant au cœur même de la culture des Bakossi à travers une série d’exercices de compréhension et de vocabulaire dont les thématiques tournent autour de l’histoire de ce peuple, des raisons de leurs modes vie, de leurs habitudes , de leurs us et coutumes. Ainsi que l’indique le titre, I am Bakossi ; Tome II, offre la possibilité à tout consultant de ce livre de s’identifier comme étant une personne à part entière de la communauté. Tout au long de la lecture, l’apprenant peut s’exercer en même temps qu’il s’informe ; les solutions des exercices se trouvent en fin de document en anglais et en Akossè, langue parlée des Bakossi. Il n’est pas impossible que ce livre devienne un document de référence de la langue et de la culture des peuples du Kupe Manenguba, bien qu’il soit déjà un outil d’apprentissage suffisamment riche. Il ne demande à présent qu’à être consulté.
Disponible dans notre bibliothèque.

updated: 2013-10-02

Bakossi Names

Le peuple de Kupe Manenguba du Cameroun peut se sentir heureux car, est paru au ministère de la recherche scientifique et de l’innovation (MINRESI), un document qui marquera à jamais les empreintes de son existence dans la vie littéraire nationale. Conscient de l’importance du nom dans un contexte africain, et même partout ailleurs dans le monde, chaque être humain se sent froissé à l’écorchure écrit ou oral de son nom. Il est quelques fois des situations existentielles qui parfois renvoient au décodage du nom. Bien qu’on soit d’univers linguistiques divers, tout homme a toujours le sentiment que son nom originel aurait une influence dans sa vie ou dans sa nature. C’est dans cette optique que Robert et Sylvia Hedinger ont jugé nécessaire de mener une étude sur les noms en se focalisant sur les Bakossi ; et en collaboration avec le Bakossi Language Committee, ils sont parvenus à écrire ce livre bilingue français-Akosse, intitulé Bakossi Names. Dans ce livre de 36 pages sont recensés plus de 600 noms de la localité, classés par ordre alphabétique et par genre. Chaque nom y est spécifié soit dans son orthographe, soit dans sa prononciation ; et l’ouvrage prend soin de décliner l’alphabet de la langue Akosse pour faciliter la compréhension. Il n’omet pas de lister quelques noms composés en précisant s’ils sont féminins ou masculins. Un espace est réservé pour tous ceux qui auront, dans un futur proche ou lointain, des noms à proposer en ajout.
Disponible dans notre bibliothèque.

updated: 2013-10-02

Livre de santé

En collaboration avec le Service d’Education sanitaire du ministère de la Santé publique, la SIL a eu la brillante idée, par le biais de Souman Philémon et Virginia Ubels, de traduire en langues maternelles des sujets pratiques d’ouvrages sanitaires. Elle a dans cette optique jeté son dévolu sur la langue Karang parlée par les populations du Mayo Rey dans la région du Nord du Cameroun. Dans une édition bilingue (Karang- Français), Livre de santé donne des informations sur des maladies rurales courantes telles que le paludisme, la diarrhée, le nez qui coule, la toux, le mal de gorge, les maux de tête et de ventre, les vomissements, la morsure de serpent, la piqûre de scorpion, la rougeole et la gale. Le livre fait l’exposition de chaque maladie selon la logique suivante : "ce qu’il faut savoir", "ce qu’il faut faire", "précautions à prendre" et "ce qu’il ne faut jamais faire". Le circuit s’achève avec des conseils pratiques indiquant comment éviter chacune de ces maladies dans les habitudes quotidiennes. Rédigé dans un langage facile, le livre originel était un module de formation des agents de santé communautaires ; il est aujourd’hui un guide pratique de santé pour le bien de tous certes, mais davantage pour les populations d’expression Karang. Livre de santé devrait même être adopté comme "Dictionnaire médical" dans les villages de cette région du pays, au bonheur et au plaisir des pouvoirs publics et des citoyens camerounais.
Disponible dans notre bibliothèque.

updated: 2013-10-02

La dactylographie à la langue Karang

Du fait d’activités économiques restreintes en milieu rural, l’insertion professionnelle des populations jeunes pour la plupart est compromise. Les activités courantes dans ce milieu oscillent entre les travaux champêtres et l’élevage en marquant un temps d’arrêt sur les travaux domestiques. Ajoutés à cela, les clivages sociaux duûs aux complexes linguistiques sont autant d’éléments qui limitent l’accès à la connaissance et au savoir faire aux populations rurales. Dans le but de palier ce type de difficulté, Virginia Ubels de la SIL a eu la magnifique idée de créer un livre pratique en Karang, langue parlée dans la partie nord du Cameroun, précisément à Tcholliré par Garoua. Ce livre intitulé La dactylographie à la langue karang porte effectivement sur l’objet de son titre ; car tout au long de ses pages coule un ruisseau de techniques diverses de maîtrise et d’appropriation du clavier pour une saisie rapide de texte en français ou en karang. Répartis en 16 leçons, les conseils de l’auteure de ce document débutent par une explication schématisée de « La méthode des dix doigts » « où chaque doigt est réservé pour travailler sur son propre champ d’action » ; ses conseils se poursuivent par une succession de rubriques à savoir “Etude des touches“, “Etude du doigté“, et “Exercice d’application“ selon les lettres (touches) à étudier. Loin d’être un ouvrage ennuyeux, il est destiné non seulement à rendre « de grands services à tous ceux qui veulent apprendre la dactylographie à la langue karang », pour citer les préfaciers M. et Mme Ubels, mais aussi de donner accès à une formation professionnelle à l’issue de laquelle tout utilisateur de ce livre sortira riche d’expériences et de savoir faire. Cet apprentissage n’est possible que sur des machines aux claviers de 46 touches, expressément modifiées pour la langue karang. Alors bonne chance aux apprenants.
Disponible dans notre bibliothèque.

updated: 2013-10-17

Nso cultural terminolgies

Avec les concours scientifique et technique de MM. Ngueffo Noé et Tatchum Noussi de la National Association of Cameroonian Languages Commitees, est parut un lexique spécialisé en langue lamnso, langue parlée dans la région du Nord-Ouest du Cameroun. Écrites en langue lamnso, les correspondances des terminologies classifiées par thèmes sont juxtaposées en anglais. Le document aborde des thèmes tels que La chasse, L’administration traditionnelle chez les peuples Nso, Le marché, Les matériaux de construction, et bien d’autres, se déployant sur plus de 70 pages. Réalisé sur un format pratique de 14,2 x 20,7 cm, Nso cultural terminologies est agrémenté d’illustrations bien élaborées qui fait la fierté aussi bien des créateurs du livre que des locuteurs de la langue lamnso. Ce livre est conseillé aux chercheurs linguistes du Cameroun et d’ailleurs, aux futures éditeurs de livres en langues locales, aux écrivains voulant promouvoir cette langue, et tout lecteur curieux, soucieux des découvertes diverses et variées.
Disponible dans notre bibliothèque.

updated: 2013-10-29